Emprise

Couverture du roman "Emprise"

Couverture du roman « Emprise »

Acheter ce livre…

Paris, France. Le jour de l’inauguration de sa première exposition artistique, Nicholas remarque une femme qui lui est inconnue. Elle est complètement absorbée par le seul portrait qu’il ait peint au cours de sa vie. Quelque chose dans son immobilité le trouble. Il avance vers elle, elle se retourne : le choc est brutal et inattendu car il devine que cette femme qui le regarde maintenant avec insistance, est celle représentée sur le tableau. Ce tableau qu’il ne se souvient pas d’avoir peint, ce tableau qui l’obsède depuis tant d’années pour tous les mystères qu’il représente.
Commence alors pour Nicholas une quête effrénée, à la recherche de cette période de sa vie qu’il a oubliée, de cette femme qui ne cesse de le hanter et de beaucoup trop de souvenirs dont elle seule possède la clef.

Après huit années passées dans le sud de la France où elle a rédigé la majeure partie de son premier roman « Si seulement », Sarah Bouchard est revenue vivre dans la province de Québec avec son mari et ses deux enfants. Elle nous offre ici une histoire aux sentiments exacerbés, où l’amour de l’art se marie à celui des coeurs. A lire en un seul souffle.
Acheter ce livre…

Presse

Christine Michaud parle de "Emprise" de Sarah Bouchard à Salut Bonjour

Christine Michaud parle de « Emprise » de Sarah Bouchard à Salut Bonjour

Vidéo… Christine Michaud parle du Roman Emprise à Salut Bonjour TVA suite… 

Christine Michaud parle de "Emprise" de Sarah Bouchard à Salut Bonjour

Christine Michaud parle de « Emprise » de Sarah Bouchard à Salut Bonjour

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s